Setalmaa

Accède aux informations et aux produits beauté qui te conviennent le mieux

Ces techniques de maquillage à (re)découvrir!

Comme la mode, le maquillage évolue. De nouveaux produits voient le jour, les techniques imaginées par les make-up artists pour sublimer nos visages aussi. Celles-ci se sont popularisées, rendues accessibles par des maquilleurs professionnels ou amateurs et par des YouTubeuses et bloggeuses entre autres. Nous vous faisons (re)découvrir quelques-unes de ces techniques dans cet article.

 

Avant d’aller plus loin, pour ceux et celles qui ne connaissent pas, découvrez ici le vocabulaire autour du maquillage.

 

1. Le cut crease pour un maquillage des yeux sophistiqué

Le cut crease est une tendance make-up qui permet de donner de la dimension au regard par une application de fards qui coupent visuellement l’œil en deux en mettant en exergue le pli de la paupière.

 

Ce qu’il vous faut pour réaliser cette technique : il vous faut un fond de teint et/ou un anti-cernes que vous allez utiliser comme base sur vos paupières, une palette de fards à paupières et un eyeliner. 

 

 

Le procédé expliqué : Après avoir mis une base sur la paupière, on applique un fard à paupières de transition le long du creux de l’œil et un autre plus clair juste en-dessous (la partie bombée de la paupière juste au-dessus des cils) pour obtenir un effet dégradé. Mettez ensuite un fard foncé par-dessus la couleur de transition. Vous pouvez aussi appliquer un fard pailleté ou noir au coin externe de la paupière si vous le souhaitez. On se sert d’un crayon doré par exemple à l’intérieur de l’œil et d’un fard d’une autre couleur sous l’œil (cette partie est facultative). On termine avec un trait d’eye-liner au ras-des-cils. Pour obtenir un glitter cut crease, vous pouvez ajouter une ligne pailletée dans le creux de votre paupière ou sur sa partie mobile.

 

La technique en vidéo :

>

 

2. Le smokey eyes pour des yeux charbonneux

Vous avez certainement dû entendre parler du smokey eyes. La technique n’est pas nouvelle mais elle ne perd rien de son succès. Elle consiste à arborer un regard charbonneux pour intensifier le regard et vous donner un air mystérieux. Si le noir est le plus utilisé, le smokey peut aussi se réaliser avec d’autres couleurs : doré, brun, vert, bleu etc. Osez les couleurs qui vous vont pour un maquillage de fête réussi.

 

Ce qu’il vous faut pour réaliser cette technique : une palette d’ombre à paupières avec les nuances d’une même teinte et un crayon khôl.

 

 

Le procédé expliqué : préparez votre paupière à recevoir le maquillage (mettre une base, un anti-cernes). Mettez ensuite un fard foncé sur l’ensemble de la paupière avant d’estomper. Vous pouvez appliquer un crayon le long de votre paupière supérieure jusqu’à mi-chemin. Rajoutez une couche de fard de la même couleur puis estompez. Appliquez un trait d’eyeliner à la base des cils. Pour finir, on applique son khôl sur le ras des cils inférieurs avant de mettre votre mascara.

La technique en vidéo :

 

 

3. Le poil à poil pour bien dessiner les sourcils

La technique du poil à poil (à ne pas confondre avec le maquillage permanent) sert à redessiner les sourcils de façon naturelle afin de les discipliner pour magnifier le regard.

 

Ce qu’il vous faut pour réaliser cette technique : un gel sourcil (préférez le marron au noir qui peut donner un air dur) et un pinceau sourcil biseauté.

 

 

Le procédé expliqué : on applique le gel sur le sourcil en suivant sa ligne naturelle tout en la modifiant légèrement. On vous conseille de conserver leur forme naturelle tout en évitant de trop les maquiller. Vous pouvez choisir de les étoffer subtilement avec un gel teinté pour les sourcils ou avec un kit en poudre par exemple. La règle est simple : redessiner les sourcils poil après poil et combler les vides. Le plus difficile est de faire preuve de doigté comme l’a fait Khady Niang Diakhaté lorsqu’elle a utilisé la technique sur son modèle lors sa masterclass.

 

Dans cette vidéo, nous vous laissons découvrir comment structurer vos sourcils :

 

4. Le baking pour un maquillage parfait sur peau grasse

Si vous avez la peau grasse, le baking vous est spécialement destiné, une technique conçue pour vous permettre de vous maquiller sans avoir le visage qui luit. Adieu le maquillage qui coule et les cernes apparentes.

 

Ce qu’il vous faut pour réaliser cette technique : une poudre translucide et éventuellement un anti-cernes.

 

Le procédé expliqué : on applique sur les parties grasses du visage (zone en dessous des yeux, joues et menton) une bonne couche de poudre translucide. On laisse poser cette poudre légère pendant 5 à 10 mn pour permettre l’absorption du sébum, c’est le baking, autrement dit  «on laisse cuire». Si vous utilisez un cache-cernes, posez-le avant cette étape. Après le baking terminé, on enlève doucement l’excédent de poudre avec un pinceau avant de continuer son maquillage.

 

La technique en vidéo : 

 

5. Le Contouring pour remodeler son visage

Technique de prédilection de Kim Kardashian, le contouring a fait des adeptes chez beaucoup de beauty addicts. Elle consiste à jouer avec les zones d’ombre et de lumière sur le visage pour par exemple affiner votre nez, creuser vos joues, cacher un double menton etc.

 

Ce qu’il vous faut pour réaliser cette technique : une base, deux fonds de teint de tonalité différente, une poudre bronzante, un illuminateur, un blush, des pinceaux et un anti-cernes.

 

Le procédé expliqué : sur un visage préalablement nettoyé, appliquez une base puis un fond de teint un peu plus foncé que votre carnation naturelle et/ou la poudre bronzante sur les parties du visage qui vous semblent trop volumineux. A l’inverse, mettez en valeur vos parties flatteuses en y apportant de la lumière grâce au highliter par exemple. L’idée est de réaliser un effet clair – obscur en valorisant vos atouts et en camouflant les parties que vous n’aimez pas. Après ces étapes réalisées, servez-vous de vos pinceaux pour harmoniser le tout.

 

La technique en vidéo

 

6. Le strobing pour une peau glowy

Si vous rêvez d’un teint glowy (resplendissant, rayonnant), le strobing est la technique idéale.  Ayant pris le pas sur le contouring devenu presque has been, le strobing vise l’éclat du teint pour permettre à votre visage de briller en mettant en valeur les zones de lumière. Attention si vous avez la peau grasse, cette technique peut ne pas vous convenir. Matifier doit rester votre principal objectif. A noter que certaines femmes ayant la peau grasse ont déjà tenté cette technique en veillant à matifier d’abord leur visage. Encore une fois, l’effet n’est pas toujours flatteur.

 

Ce qu’il vous faut pour réaliser cette technique : un fond de teint fluide, un correcteur légèrement plus clair, un highlighter liquide et un highliter poudré.

 

 

Le procédé expliqué : la technique est plus simple que celle du contouring. La première étape est de travailler votre teint avec le fond de teint. Appliquez ensuite le correcteur sur les pommettes, les sourcils, l’arête du nez et la zone T avant d’estomper. Faîtes la même chose avec le highliter. Mettez ensuite votre poudre illuminateur sur les zones de lumière et le tour est joué.

 

La technique en vidéo :

Vous n’avez plus d’excuses pour essayer ou pour vous perfectionner dans ces techniques de maquillage.

Avatar
SHOWHIDE Comments (0)

Comments are closed

Setalmaa

Setalmaa fournit des informations beauté personnalisées et facilite l'accès aux produits en Afrique francophone.