Setalmaa

Accède aux informations et aux produits beauté qui te conviennent le mieux

La marque africaine de maquillage Rmb Ibow : l’histoire d’un défi

Certaines femmes vivant sur le continent africain rencontrent des difficultés quand il s’agit de trouver des produits de beauté adaptés à leur carnation et environnement climatique. Très souvent, elles achètent des produits pour le maquillage ou pour les soins corporels pour se rendre compte plus tard que ces derniers ne répondent pas à leurs besoins. C’est fort de ce constat que Kate Kumé, médecin de profession et passionnée de make-up a décidé de créer Rmb Ibow, une marque camerounaise spécialisée dans le maquillage.

 

 

C’est sans aucun doute, l’une des meilleures interviews réalisées dans Setalmaa où la créatrice d’une marque de cosmétique made in Africa vous dit tout. Le docteur Kate Kumé a créé la marque Rmb Ibow en 2014. Après son passage chez Aj+ pour vous présenter sa marque, chez Setalmaa, elle entre dans les détails, dans les coulisses de son aventure entrepreunariale. Et c’est passionnant. Vrai. Authentique. A la fin, vous n’aurez qu’une envie : acheter et découvrir ses produits.

 

Une marque Africaine, par l’Afrique pour l’Afrique

Le bon produit de maquillage selon Kate Kume doit correspondre non seulement au type de peau et à la couleur, mais aussi au climat, au mode de vie et à l’environnement dans lequel on vit. En Afrique, les femmes sont souvent exposées à des facteurs climatiques très sévères tels que la chaleur, l’humidité, la sécheresse, etc. Le défi pour obtenir un maquillage idéal est donc d’avoir des produits accessibles et résistants à ces facteurs environnementaux et climatiques. Il a fallu 6 ans de tests et reformulations avant que le Docteur Kate lance Rmb Ibow  au Cameroun, la première cible de ses produits.

 

Rmb Ibow, à la quête du « presque » parfait 

Docteur Kume lance sa marque sous le signe de la perfection en y mettant la rigueur de sa profession d’origine, la médecine et celle de son pays d’adoption, l’Allemagne. Ainsi, après des tests qui ont coûté plus de 10 000 dollars et une attention particulière sur chaque détail technique, Kate Kumé propose des produits de qualité, de longue tenue, adaptés aux peaux noires et métissées des africaines sur le continent et à des prix abordables.

 

 

Rmb Ibow, une marque proche de sa cible

A son lancement au Cameroun en 2014, la clientèle existante avait leurs habitudes de consommation auprès des marques étrangères. Il fallait donc les convaincre pour les pousser à choisir les produits de maquillage de Rmb Ibow et en apprécier la qualité, confia Kate Kume.

 

Au Cameroun, la marque a du succès. Elle possède une boutique physique sur place et les produits sont disponibles sans risque de rupture de stock (principale crainte de certaines clientes). Rmb Ibow est ainsi à proximité de sa cible, avec une équipe très à l’écoute des clientes. Cela permet d’avoir un retour client direct et d’améliorer les produits.

 

Les difficultés rencontrées

Après un démarrage réussi au Cameroun et à la conquête du marché nigérian depuis peu, le rêve de Kate Kume est d’avoir toute sa chaine de production au Cameroun. En effet, dans ses débuts, ne disposant pas de toutes les infrastructures et compétences pour assurer la production des produits Rmb Ibow en Afrique, Kate devait aussi relever le défi de l’acheminement de ses produits de l’étranger vers le continent sans que ceux-ci ne se détériorent. Aujourd’hui, un de ses principaux objectifs est de faire du Cameroun, son pôle de production.

 

Parmi tant d’autres difficultés relevées, la fondatrice de Rmb Ibow ne cache pas que le recrutement était pour elle un défi particulier à surmonter. Au lancement de la marque en 2014, les professionnels du maquillage étaient peu nombreux voire inexistants sur le marché africain. Il fallait donc former ceux qui voulaient apprendre avec le risque qu’ils vous lâchent un peu plus tôt pour voler de leurs propres ailes, nous explique la chef d’entreprise.

 

Entre temps, l’Internet s’est démocratisé, les réseaux sociaux sont entrés dans nos modes de vie, les jeunes femmes s’intéressent de plus en plus au make-up et le métier de maquillage professionnel devient de plus en plus connu. Aujourd’hui, ces difficultés se ressentent de moins en moins dans le domaine, conclut Kate.

 

Des évolutions ?

Quand on demande à Kate Kume où elle se voit avec sa marque dans les années à venir ; avec confiance, elle réaffirme sa volonté de voir ses produits se vendre dans tous les pays du continent. Rmb Ibow est déjà au Nigeria et sa patronne ambitionne de conquérir tout le continent africain – et même toucher les femmes à la peau noire et métissée vivant en dehors de l’Afrique. Un défi à long terme sur lequel le docteur Kume travaille au quotidien.

 

 

 

SHARE
SHOWHIDE Comments (0)

Comments are closed

Setalmaa

Setalmaa fournit des informations beauté personnalisées et facilite l'accès aux produits en Afrique francophone.