Setalmaa

Accède aux informations et aux produits beauté qui te conviennent le mieux

Maquillage du teint : les 8 erreurs à éviter pour un résultat parfait!

Lorsqu’on met du maquillage, l’objectif recherché le plus souvent est de magnifier, de mettre en valeur sa beauté. Le maquillage peut aussi être une manière de s’exprimer artistiquement. Toutefois, lorsqu’on débute dans le maquillage, on commet bon nombre d’erreurs pour plusieurs raisons : manque de connaissances, manque de pratiques, visions différentes de ce qui est beau et de ce qui ne l’est pas, méconnaissance de sa peau, de sa forme du visage, influence des tendances, etc. Dans cet article, nous allons parler des erreurs de maquillage qu’il faut absolument éviter pour sublimer votre teint.

 

1. Mettre du maquillage sans prendre soin de sa peau

C’est l’erreur la plus fréquente et la plus néfaste pour votre peau. Comparons le maquillage à la construction d’une maison. Si les fondations ne sont pas bien faites, la maison ne tiendra pas en toute logique. Il en va de même pour le maquillage : si vous ne prenez pas soin de votre peau, votre maquillage n’aura pas l’effet et le rendu recherchés. La première chose à faire est d’arrêter de maltraiter sa peau c’est-à-dire ne pas adopter une routine de soins quotidienne et ne pas respecter les règles d’hygiène basiques. La peau a besoin d’être nettoyée, tonifiée, hydratée, protégée du soleil. Il est également essentiel de savoir que pour chaque type de peau, il y a une routine spécifique à adopter : peau mixte à grasse, peau normale, peau sèche, peau grasse à tendance acnéique… Une fois ces éléments connus, vous pourrez savoir quelle base de teint appliquer avant de mettre votre fond de teint.

 

Exemples de produits de soins pour le visage
Exemples de produits de soins pour le visage

 

Inutile alors de suivre la routine de votre youtubeuse beauté préférée, de votre chanteuse préférée ou de votre meilleure amie. Cherchez à connaitre votre type de peau et les produits adaptés à vous. Aussi, n’oubliez pas de vous laver les mains et de nettoyer vos outils de maquillage : les pinceaux et les éponges. Ces derniers peuvent être de véritables nids à bactéries, favorisant par là-même des problèmes de peau, des apparitions de boutons et de taches. Pour la suite de cet article, nous vous invitons à faire un tour sur le vocabulaire autour du maquillage pour comprendre certaines techniques et expressions.

 

2. Le choix du fond de teint

Cette erreur ne pardonne pas puisqu’elle est la plus flagrante. Il suffit de voir la démarcation entre votre visage, votre cou et le reste de votre corps pour vite remarquer que votre fond de teint est trop foncé ou trop clair pour votre carnation.

Exemple de fond de teint de la marque Lancôme
Exemple de fond de teint de la marque Lancôme

 

La meilleure manière de savoir si le fond de teint est adapté à votre couleur de peau est de le tester sur le visage et de regarder le rendu à la lumière du jour. Cependant, avec le commerce en ligne qui a fait un grand pas en avant ces dernières années, beaucoup de marques et de revendeurs (ses) commercialisent leurs fonds de teint exclusivement en ligne. Il est donc impossible de les tester avant de les acheter. D’autres marques n’ont pas de choix très variés lorsqu’il s’agit des teintes foncées. Il est alors difficile de retrouver cette aiguille dans cette boite de foin. Les fonds de teint sont relativement chers et même s’ils ne le sont pas, en acheter plusieurs qui, à chaque fois, ne correspondront pas, devient à la longue une dépense d’argent et du gaspillage. Ainsi, si vous avez la possibilité de tester votre fond de teint avant de l’acheter, sautez sur l’occasion.

 

Au-delà même de l’erreur sur la couleur, on peut faire le mauvais choix de formule de fond de teint. La première erreur vient alors avoir des répercussions sur la deuxième. Pour preuve, si vous ne connaissez ni votre type de peau, ni les soins adaptés à celle-ci, vous ne saurez pas quel type de fond de teint utiliser. Vous vous retrouverez alors dans les magasins à choisir un fond de teint ultra matte alors que vous avez la peau sèche ou à choisir un fond de teint très hydratant alors que vous avez la peau grasse. Connaitre son sous-ton (chaud, froid ou neutre) est la clé essentielle pour choisir le fond de teint.

 

Enfin, il ne sert à rien de croire qu’un fond de teint plus clair viendra illuminer votre visage. Si certaines marques proposent plus de 40 teintes différentes, ce n’est pas pour rien. Alors mesdames, choisissez la teinte qui vous ressemble, pas celle qui cachera vos complexes quant à votre couleur de peau.

 

3. L’abus de color correcting et le mauvais choix d’anticerne

Avez-vous déjà vu des anticernes de couleur rouge, jaune, verte, saumon, tout en vous demandant à quoi cela pouvait bien servir ? Ces anticernes de couleurs différentes permettent de camoufler des taches de la peau ou des zones d’hyperpigmentation. A chaque couleur de peau sa teinte de correction. Par exemple, si votre menton est plus sombre que le reste de votre visage, vous pouvez utilisez un anticerne de couleur pour neutraliser la couleur de cette zone là avant de mettre le fond de teint. Erreur à ne pas faire avec l’anticerne de couleur : en mettre partout sur le visage ou sur des zones où l’on n’en a pas besoin. Il est alors recommandé de ne pas en abuser.

 

Exemple d'anticernes de la marque revolution
Exemple d’anticernes de la marque revolution

En ce qui concerne l’anticerne, il est conseillé de le choisir proche de votre carnation si vous recherchez un effet naturel, un effet de cernes camouflé. Maintenant si vous voulez l’utiliser pour illuminer le centre de votre visage, prenez le 1 à 2 teintes plus claires que votre carnation. Pas 6 ou 7 fois plus claire que votre carnation. L’anticerne trop claire va attirer l’attention sur le dessous de l’œil en plus de ne pas camoufler les cernes (et si vous allez à un événement particulier et que vous voyez des appareils photos avec des flashs, il serait sage de vous cacher). Une fois que vous aurez trouvé la couleur et le sous-ton du fond de teint adapté, il vous sera plus facile de trouver l’anticerne à la couleur et au sous-ton équivalent.

 

 

4. Le Baking : tomber dans le piège de la tendance

 

 

Le Baking est une méthode qui consiste à utiliser une quantité importante de poudre pour fixer l’anticerne mis sous le dessous de l’œil. La méthode était utilisée dans le milieu des artistes de cabaret bien avant que Kim Kardashian et les youtubeuses beauté n’en fassent une méthode plus connue du grand public. Le Baking en soit est efficace pour bien fixer le dessous de l’œil, apporter un effet flouté et lisse. L’erreur est de croire que c’est une étape indispensable et incontournable. Le dessous de l’œil est une zone assez sensible où la peau est souvent fine. A long terme, l’accumulation de poudre dans cette zone pourrait être néfaste. Le Baking est une tendance, pas une règle générale. Nous avons toutes des peaux différentes, des pores différents, des techniques différentes. Le Baking est alors une méthode à tester afin de voir si elle vous convient. Si c’est le cas, ne pas en abuser à en faire tous les jours, en plus de gaspiller de la poudre. Si cela ne vous convient pas, fixez votre anticerne avec votre poudre tout simplement.

 

5. L’erreur du contouring : la méthode universelle

 

 

 

Par méthode universelle, on sous-entend celle qui est la plus répandue, celle qu’on voit le plus souvent sur les réseaux sociaux : le contouring en forme de 3, qui part du front, fait un trait sous la joue et se termine sous la mâchoire. Le contouring sert à apporter des zones d’ombres afin de restructurer la forme du visage. Il ne s’agit pas de reproduire le contouring de Kim Kardashian sur votre visage puisque vous n’avez pas la même morphologie de visage. Mettez-vous devant le miroir et regardez-vous : avez-vous un visage ovale ? long ? rond ? hexagonal ? triangulaire ? pyramidal ? carré ? rectangulaire ? L’idéal serait de faire un contouring en se basant sur la forme de votre visage. Vous pouvez le faire avec un anticerne plus foncé que votre couleur de peau, un fond de teint ou une poudre. Evitez d’en mettre trop si vous voulez un effet naturel. Le contouring doit être fait avec subtilité.

 

6. Trop de poudre sur tout le visage

Trop de poudre, avec une teinte inadaptée, appliqué avec l’outil de maquillage inapproprié, va vous donner un teint alourdi par l’excès de matière. Le teint va alors manquer de naturel, de légèreté. Les éponges de type « houppette » sont à bannir dans l’application de la poudre sur le visage. Pourquoi ? Avec ces éponges, il y a de grandes chances que vous y alliez avec une main lourde et preniez trop de produits. D’ailleurs, elles n’aident pas beaucoup à estomper sur tout le visage.

 

 

Préférez plutôt la légèreté et la souplesse d’un bon pinceau à poudre. Prélevez-en à petites doses, appliquez, tapotez sur tout le visage. Il nous arrive d’oublier que le maquillage ne doit pas être un masque. Il doit nous sublimer et non nous transformer. De plus, choisir la bonne teinte de poudre est primordial. Vous pouvez également opter pour une poudre translucide universelle si vous avez des difficultés à choisir la bonne teinte. Veillez seulement à ce que la poudre universelle n’ait pas un effet blanchâtre si vous prenez des photos avec le flash activé par exemple.

 

 

7. Trop de highlighter et trop de fard à joue : quand l’excès gâche l’effet ‘bonne mine’ 

Mettre de l’highlighter permet d’apporter une touche de lumière sur le visage, principalement sur le haut des pommettes, le dessous du sourcil, le nez et l’arc de Cupidon. Le highlighter permet d’apporter cet effet glowy, ce teint resplendissant. Mais à toute chose, l’excès est nuisible ! Trop de highlighter sur le visage cassera le charme recherché. On passe vite d’un teint de déesse à une boule à facette. L’highlighter, pour éviter d’en mettre trop, doit être appliquer par petites doses en tapotant avec le pinceau.

 

 

Pour le fard à joue, on a cette fausse idée que c’est une poudre qu’il faut appliquer en grande quantité, qu’il faut que cela se voit qu’on en a mis. NON ! Le fard à joue doit venir réchauffer le visage, donner un peu de couleur, un peu de vie à notre teint. Il ne faut pas non plus concentrer tout le fard sur la pommette comme le ferait les clowns au cirque. La solution reste et demeure : l’estompage.

 

 

 

 8. Ne pas se démaquiller : l’erreur ultime

S’endormir avec du maquillage est la pire chose que vous pouvez faire à votre peau. En plus de ne pas être très hygiénique, vous bouchez vos pores en ne retirant pas le maquillage et en n’adoptant pas une routine de soin pour le soir. Comme indiqué dans le début de cet article, une belle peau bien entretenue est le fondement d’un maquillage bien réussi. Alors, le démaquillage est une étape non-négligeable et cela, même si vous ne vous êtes pas maquillé. Imaginez tout ce que votre peau endure dans une journée : poussière, transpiration, saletés diverses… Après une longue journée, la peau doit être nettoyée le soir afin que ces pollutions externes ne viennent causer des taches, des boutons, un grain de peau irrégulier ou un teint fade.

 

 

Nous espérons que cet article vous aidera à mieux vous rendre compte des erreurs à éviter dans le maquillage du teint. Il faut rappeler que la meilleure manière de savoir si un produit vous va (ou pas) est de le tester. Prenez des échantillons de fond de teint, de poudre, de produits divers et testez-les. Il est bon de connaitre sa peau certes, mais les produits proviennent de marques différentes et les sous-ton diffèrent d’une marque à une autre. Il est important d’éviter les contrefaçons qui non seulement, sont issus d’une fabrication douteuse par le manque d’informations sur ces produits mais aussi de par le caractère illégal et immoral de ce marché.

 

 

Mbarou Sakho
SHOWHIDE Comments (0)

Comments are closed

Setalmaa

Setalmaa fournit des informations beauté personnalisées et facilite l'accès aux produits en Afrique francophone.