fbpx
Skip to content Skip to footer

Femme noire, masque de grossesse et co: comment apprivoiser les changements de son corps ?

La grossesse, c’est la période pendant laquelle une femme abrite dans son ventre et pendant neuf mois un autre être. Durant cette période, son corps change…irrémédiablement. Des changements qui varient d’une femme à une autre mais qui n’en demeurent pas souvent moins déstabilisants pour le corps et le mental. Parmi ceux-ci se trouve le masque de grossesse. Rien qu’à l’évocation de ce nom, beaucoup de jeunes femmes ont un geste de recul. Et les vidéos «avant et après la grossesse» qui circulent sur les réseaux sociaux n’aident pas. Sur Twitter, on a lu une internaute qui jurait dans un tweet qu’aucun instant de plaisir ne justifiait l’apparition d’un masque de grossesse.

Vous l’aurez compris, c’est le symptôme craint par toutes et il se trouve qu’il est beaucoup plus prononcé chez les femmes noires. Dans cet article, nous vous parlons du masque de grossesse et co afin de vous aider à comprendre ces phénomènes et d’aider les femmes africaines à mieux les vivre.

Qu’est-ce que le masque de grossesse ?

La grossesse est pour la plupart du temps un moment de joie. Sentir qu’on a en soi un autre être qui grandit, que la chair de sa chair verra le jour grâce à soi, tout cela est émouvant et indescriptible. Mais, il ne faut pas non plus occulter les malaises et tous les symptômes désagréables qui viennent avec. Jambes et pieds gonflés, masque de grossesse, perte de cheveux, hypersalivation, vue qui baisse, ce sont là des symptômes qui chamboulent et perturbent souvent la femme enceinte.

Le masque de grossesse est particulièrement remarquable en ce sens qu’il peut totalement changer le visage d’une femme et la rendre méconnaissable. Voilà concrètement comment ça marche. Le masque de grossesse encore appelé melasma se manifeste par de nombreuses taches foncées apparaissant notamment sur le visage. Elles sont parfois accompagnées d’une altération de la texture de la peau (aspect granuleux, boutons). Cette hyperpigmentation prédomine sur le visage mais elle peut dans certains cas s’étendre au reste du corps et créer des zones plus foncées au niveau des épaules, des aisselles et du ventre. Dans la plupart du temps, il disparaît après l’accouchement.

Ce phénomène est beaucoup plus prononcé chez la femme noire ou métissée. Et pour cause, le masque de grossesse survient suite à la surproduction d’hormones occasionnée par la grossesse. Ce sont ces hormones qui vont jouer un rôle sur la mélanine en la décuplant pour créer ces nombreuses taches brunes qui apparaissent sur votre visage.

Le nez qui enfle et les pieds qui gonflent

Les autres problèmes récurrents, sont la prise de volume du nez et le gonflement des pieds. Certaines femmes ont droit à ce combo en plus du masque de grossesse. Là encore, la montée fulgurante d’hormones dans le corps est souvent mis en cause. Parce que oui, la grossesse est aussi coupable d’un véritable tsunami hormonal. Et qui dit hormone dit parfois œdème physiologique et gonflement de certaines parties du corps.

En réalité, il s’agit bien souvent simplement de la rétention d’eau attribuable à l’afflux hormonal que vivent les femmes avant l’accouchement. Il arrive également que le niveau d’œstrogènes augmente dans le sang, conduisant au gonflement des parois intérieures du nez. Avoir un masque de grossesse passe encore mais hériter en plus d’un “pregnancy nose” et de pieds enflés, c’est une chose qui ne flatte pas l’ego d’une femme enceinte. Elle peut facilement perdre confiance en elle et même culpabiliser du fait que la grossesse soit moins difficile chez d’autres femmes. Mais voilà, chaque femme expérimente différemment ce moment et ça, on ne peut rien y faire. On s’est amusés chez Setalmaa à donner la parole à nos internautes afin de savoir comment elles y ont fait face.

Ce qu’en disent nos internautes

Lors d’un post sur notre page Instagram, l’équipe Setalmaa a donné la parole aux femmes. La question était de savoir quelles étaient leurs astuces pour faire face et rester belles durant la grossesse. Beaucoup d’entre elles ont énoncé le fait qu’il fallait avant tout accepter que le corps était en train de changer. Une jeune internaute enceinte nous a dit clairement: « Je pense que le mental joue beaucoup. Je suis tellement heureuse de savoir que je porte en moi un être humain, que je prends soin de moi et me chouchoute». En gros, la stratégie principale consiste à s’apprécier et à être patiente. Face à elles, d’autres internautes sont plus radicales sur leurs méthodes de “survie” pendant la grossesse.

Dans les commentaires, on est tombé sur des pépites. On y a lu ça : «ne pas se regarder dans un miroir/ évitez tout ce qui est caméra et rire de soi même». Ou encore ça : «Perso je mettais un masque jetable pour faire genre je me protégeais du covid.» En DM, on a reçu d’autres messages qui nous ont redonné le sourire. Photo à l’appui, une internaute nous a envoyé ceci: «J’avais des boutons sur le visage, je mettais de l’aloe vera matin et soir»

Comme vous le voyez, des recettes et astuces naturelles contre l’hyperpigmentation, il y en a. Une autre internaute nous a expliqué en DM les soins qu’elle s’est prodiguée pendant sa grossesse. « Pour ma part à ma première grossesse j’ai fait l’erreur de changer de routine et j’étais méconnaissable. Je pense que le plus important c’est la constance dans les soins, même quand on a envie de rien». On est tombés sur beaucoup de mamans résilientes qui ne se sont pas laissées déstabiliser. Après tout, donner la vie est une bénédiction et peut-être l’une des plus belles expériences de la vie pour celles qui en ont envie.

À ce jour il n’existe pas de remèdes miracles contre l’œdème physiologique de grossesse. Mais, on peut réduire la rétention d’eau. Pour y arriver il faut bouger, se faire masser tout le temps, s’hydrater régulièrement. Il est également possible de porter des bas de contention. Mettez un point d’honneur à éviter les vêtements serrés et la surconsommation de sel. Assurez-vous d’avoir une alimentation saine. Pour ce qui est du masque de grossesse, on peut l’éviter ou le réduire grâce à quelques astuces que nous vous dévoilons.

Masque de grossesse: l’éviter et y faire face

La génétique et l’exposition au soleil sont des facteurs qui favorisent l’apparition d’un masque de grossesse. Heureusement, on peut s’en protéger en:

  • évitant de s’exposer au soleil aux heures les plus chaudes de la journée,
  • protégeant son visage des rayons du soleil : exemple, porter un chapeau assez grand pour cacher son visage ;
  • mettre également des lunettes de soleil ;
  • utiliser de l’huile végétale de rose musquée (actions régénérante et cicatrisante) en complément à votre crème solaire;
  • boire régulièrement de l’eau.

Si vous avez déjà un masque de grossesse, ce que vous pouvez faire c’est contacter votre dermatologue afin d’obtenir son avis et des prescriptions selon votre type de peau. Parfois, les peelings, le laser pourraient s’avérer nécessaire s’ils ne sont pas contre indiqués par votre médecin. Mais avant d’en arriver là, nous avons pour vous une astuce naturelle. Mettez uniquement les soirs une goutte d’huile essentielle de citron dans votre crème de nuit. L’acide naturel du citron viendra progressivement à bout des taches pigmentaires.

C’est maintenant la fin de notre billet sur le masque de grossesse et autres symptômes peu appréciés des femmes enceintes. C’est le moment de vous rappeler que vous devez être patiente et consciente car le changement est incontournable. Vous êtes belle et forte et la grossesse ne vient que le confirmer. Prenez également du temps pour vous et faites vous chouchouter au maximum.

masque de grossesse femme noire couchée
Credit: Pexels