fbpx
Skip to content Skip to footer

Horizon 2023 de la filière cosmétique en Afrique : vers une meilleure valorisation des tourteaux ? 

En cosmétique, l’utilisation des tourteaux dans la formulation des produits a tout pour devenir l’innovation beauté à l’horizon 2023. Sachant que les tourteaux sont en réalité des résidus issus de l’extraction de l’huile dans les oléagineux, on se pose des questions. Y a-t-il réellement des avantages à utiliser des tourteaux en cosmétique ? Quelles sont leurs propriétés ? À quels besoins répondent-ils ? Parce qu’il n’y a pas de “déchet” en cosmétique, chaque matière première semble toujours avoir des secrets à révéler. Lisez cet article pour en apprendre plus sur l’utilisation des tourteaux en cosmétique et comment cela pourrait vous aider dans votre quête des meilleurs produits dans votre business beauté et cosmétique. 

Qu’est-ce qui fait la particularité des tourteaux dans leur utilisation en cosmétique ? 

Les tourteaux sont les résidus obtenus après l’extraction de l’huile de la source végétale telle que la graine oléagineuse, par expulsion ou extraction par solvant. L’extraction de l’huile de la graine ou du fruit s’effectue selon deux méthodes : par pressage, ou avec des solvants chimiques. La production de tourteaux est donc réalisée par l’un des deux procédés mécaniques. 

Les tourteaux d’oléagineux sont de deux types, comestibles et non comestibles. Ceux issus de graines oléagineuses comestibles qui sont utilisés pour répondre à une partie des besoins nutritionnels de l’alimentation animale ou de la consommation humaine sont appelés tourteaux comestibles. Et ceux qui ne peuvent être utilisés comme aliments en raison de la présence de composés toxiques et d’autres impuretés sont différenciés comme non comestibles. 

Les tourteaux d’oléagineux sont riches en fibres et ont une concentration élevée de polysaccharides non-amidon. Leur composition chimique varie en raison des différences dans les méthodes d’extraction de l’huile. Les tourteaux d’oléagineux tels que le tourteau de palmiste, le tourteau de sésame et le tourteau de coprah contiennent 14-20 % de protéines brutes. En revanche, le tourteau d’arachide en contient 40-50 %.

Ces tourteaux sont utilisés pour la production de produits finis à valeur ajoutée dans le domaine de la technologie des enzymes et de la fermentation, et plus récemment dans le domaine de la cosmétique.

Si les tourteaux retiennent de plus en plus l’attention des professionnels du secteur, ce n’est pas sans raison. Leurs propriétés viennent directement de la graine ou de la plante oléagineuse dont ils sont tirés. De ce fait, il existe autant de propriétés qu’il y a de tourteaux. Chacun se distingue par sa composition, sa teneur en minéraux et en actifs. Ainsi, selon le tourteau choisi, vous pouvez obtenir une large variété de produits cosmétiques aux usages variés. 

L’utilisation des tourteaux en cosmétique pourrait donc être une très belle manière de se tourner davantage vers des produits naturels, sains, moins nocifs et plus riches. En outre, son usage favorise la réutilisation des ressources, ce qui entre en ligne de compte dans le concept de zéro déchet pour une cosmétologie plus verte.

Bien qu’en plein essor, l’utilisation des tourteaux en cosmétique a déjà intéressé plus d’un spécialiste. Dans cette revue, c’est le tourteau de jojoba qui est mis à l’honneur pour la conception d’un produit skincare nommé Matribust qui agit sur les structures cutanées responsables de la fermeté de la peau en :

  • régulant le matrisome des peaux relâchées au niveau du derme et de la jonction dermo-épidermique ;
  • agissant sur l’organisation et la densité des fibres dermiques en les protégeant de la fragmentation ;
  • redynamisant la structure de la jonction dermo-épidermique.

Dans une autre revue, mais cette fois-ci sur le tourteau d’argan, la marque de cosmétique “ArgaCare, qui est en réalité issu d’un projet étudiant, prévoit d’introduire le tourteau d’argan comme principal ingrédient dans la réalisation de produits capillaires notamment.

Sous nos cieux, Mariama, la fondatrice de la marque de cosmétique Diongoma n’est pas en reste. Consciente du champ de possibilités offert par les tourtereaux, l’entrepreneure a commencé à valoriser cet ingrédient du futur pour sa marque, confiait-elle lors du FIAB.

Voici notamment quelques tourteaux populaires et qui sont très intéressants d’un point de vue cosmétologique. 

Le tourteau de Jojoba 

Considéré comme l’or vert, le jojoba est un véritable ingrédient de luxe en cosmétique, car très riche en acides gras. Les acides gras les plus abondants dans l’huile de jojoba comprennent les acides oléiques, palmitiques et stéariques. L’huile de Jojoba contient également des protéines brutes, des fibres brutes et des acides aminés limitants, à savoir la lysine, la méthionine et l’isoleucine.

tourteau

De ce fait, le Jojoba aide à :

  • retarder le vieillissement cutanée,
  • favoriser la croissance des cheveux,
  • hydrater votre peau,
  • traiter l’acné. 

Bien qu’on pourrait penser que le tourteau de Jojoba soit dépourvu de tout actif après extraction de l’huile, il n’en est rien. En effet, le tourteau de Jojoba demeure encore très riche et représente un allié de taille dans le renouvellement des cellules cutanées et au raffermissement de la peau.

Le tourteau de baobab

Le tourteau de baobab, comme tous les autres, repose sur le même principe d’obtention que celui du tourteau de jojoba. Le baobab, un des plus grands arbres d’Afrique, est connu pour ses nombreuses vertus, notamment sanitaires.

L’utilisation des tourteaux en cosmétique dans le cas du baobab présente de nombreux avantages sur les plans capillaires et skincare. Les propriétés hydratantes, raffermissantes et sanitaires de l’huile de baobab se retrouvent également dans son tourteau. 

Le tourteau d’argan 

Le tourteau d’argan est le résidu de l’extraction de l’huile d’argan. Il peut être utilisé comme savon naturel tel qu’il est, vu qu’il regorge de saponines, pour son action lavante, gommante, antiacnéique, mais aussi anti-rides.

tourteau d'argan
L. S. Beauty

Le tourteau d’argan augmente la prolifération des cellules cutanées, a une action contre le stress oxydatif et l’inflammation des cellules des papilles dermiques.  D’un point de vue capillaire, l’utilisation du tourteau d’argan en cosmétique présente un grand intérêt. En effet, les divers actifs aux propriétés nourrissantes et hydratantes du tourteau d’argan, lorsqu’il sont intégrés à un produit capillaire, favorisent la pousse des cheveux et renforcent le cuir chevelu.

Utilisation des tourteaux en cosmétique : les volets économiques et écologiques

Comme beaucoup pourraient le penser, il y a un véritable enjeu économique dans l’utilisation des tourteaux en cosmétique. En tant que résidus, ils sont de prime abord destinés à être jetés ou utilisés dans l’élevage. Mais, les tourteaux se sont révélés être une matière première de qualité avec diverses propriétés, selon la graine dont ils sont issus. On parle ainsi de co-produit.

De ce fait, utiliser des tourteaux au détriment d’autres matières premières plus chères se révèle être une solution très économique à plusieurs niveaux :

  • en vendant aussi bien les graines que leurs tourteaux, les producteurs de matières premières pourront écouler plus de marchandises à un coût plus intéressant, car les tourteaux peuvent valoir 2 à 3 fois plus chers en cosmétique que dans l’élevage ;
  • les entrepreneurs vont acheter de la matière première pour bien moins cher, car les tourteaux sont plus accessibles que les graines.

Par ailleurs, en termes de concentration, le tourteau est bien plus riche en nutriments, même s’il est pauvre en gras.

Les tourteaux, étant obtenus de l’extraction de l’huile, sont donc des déchets naturels et aucun composé non organique n’a été utilisé pour en compromettre la composition. C’est tout là l’intérêt des co-produits.

Parce que de plus en plus de consommateurs sont intéressés par les questions écologiques, mais surtout par des produits naturels, non ultra-transformés, l’utilisation des tourteaux en cosmétique tend donc à être une solution écologique contre des agents chimiques plus agressifs qui peuvent être présents dans nos produits.

Au vu de tous les avantages de l’utilisation des tourteaux en cosmétique, vous devrez sans doute vous y pencher si vous êtes une marque de cosmétique. Le tourteau est une matière première accessible que vous pouvez trouver à de très petits prix. De plus, contrairement à ce qu’on pourrait penser puisqu’ils ont des résidus, les tourteaux présentent encore des propriétés très intéressantes pour traiter diverses affections et aider à maintenir une peau saine. Une excellente façon d’innover en cosmétique, et ce, dès 2023 pour toutes les marques qui choisiront d’intégrer les tourteaux à leur liste d’ingrédients. C’est l’occasion pour les marques de revoir leur liste d’ingrédients, de s’orienter vers des composés plus innovants, comme les tourteaux qui semblent être en bonne voie de devenir l’ingrédient cosmétique du futur.