Exfoliation : On démêle le vrai du faux avec Chahnaz Alor, propriétaire d’Aquarev Dakar - Setalmaa
Setalmaa

Accède aux informations et aux produits beauté qui te conviennent le mieux

Exfoliation : On démêle le vrai du faux avec Chahnaz Alor, propriétaire d’Aquarev Dakar

La plupart des entrepreneurs du domaine de la beauté et cosmétiques en Afrique francophone et probablement d’ailleurs, ont investi le secteur pour répondre à un besoin. Et si certains savaient dès le départ que c’est ce qu’ils voulaient faire et se sont formés dans ce domaine, d’autres y sont arrivés presque par hasard. Chahnaz Alor fait partie de cette dernière catégorie. Son parcours est tout à fait atypique. Rien ne prédestinait en effet cette chirurgienne dentaire de profession à créer et diriger un institut de beauté. Et pourtant elle l’a fait ! C’est avec brio qu’elle dirige d’une main de fer l’un des espaces beauté et bien-être les plus en vue à Dakar, au Sénégal : Aquarev Institut de Beauté-Spa. Et cela dure depuis 20 ans maintenant. Jonglant entre son cabinet dentaire et son espace beauté et bien-être, la chef d’entreprise a, le temps d’une pause, accepté de répondre à nos questions sur un aspect important des soins du visage qui fait réagir le monde de la beauté : l’exfoliation. 

 

 

Vous êtes chirurgienne dentaire de profession. Comment vous en êtes arrivée à l’esthétique ? 

Je suis toujours dentiste. Mon activité première c’est mon cabinet. Je n’avais pas l’intention d’ouvrir un institut de beauté au départ. L’opportunité s’est présentée quand ma nièce qui est esthéticienne est arrivée à Dakar et je me suis dit « pourquoi pas ? ». J’ai lancé Aquarev avec elle, avec une offre basique au début : onglerie et soins visage. Elle est retournée en France au bout d’un an et demi et j’ai continué seule. Cela fait 20 ans aujourd’hui. 

 

 

Equipe AQUAREV DAKAR

 

Vous avez votre cabinet dentaire et gérez l’un des instituts les plus en vogue à Dakar. Comment arrivez-vous à allier les deux ? 

 

Grâce à mon personnel. J’ai une équipe extraordinaire sur qui je peux compter. Je n’ai pas vraiment eu de malchance avec mon équipe. Les filles sont à l’institut depuis le début et ne sont jamais reparties. Quand elles partent de chez moi en général c’est pour aller à l’étranger. La moins ancienne est arrivée il y a 5 ans. A l’institut au départ, on avait qu’un seul local dans lequel on faisait de l’onglerie, on avait 2 cabines pour les soins visage et les massages. Au fur et à mesure, j’ai commencé à l’agrandir. J’ai fait énormément de formations tout en me tenant informée de ce qui se fait afin de voir ce qu’on doit proposer. Et c’est comme ça que j’ai agrandi l’institut et séparé l’onglerie de l’espace coiffure.

 

 

 

Démêler le vrai du faux en matière d'exfoliation : Entretien avec Chahnaz Alor, propriétaire d’Aquarev Dakar
Institut Aquarev

 

 

J’ai eu la chance d’avoir un local juste en face et j’y ai installé la partie onglerie d’Aquarev et à côté j’ai mis le salon de coiffure.  Aujourd’hui on a un Spa, tous les types de soins, la coiffure, l’onglerie, la vente de thé et tisanes car je me forme aussi en herboristerie pour pouvoir y associer les plantes. On a tous les soins bien-être sauf le sauna, le jacuzzi et la balnéothérapie. On a en revanche un spa basique c’est à dire hammam et salle de massage. 

 

Démêler le vrai du faux en matière d'exfoliation : Entretien avec Chahnaz Alor, propriétaire d’Aquarev Dakar
Prestation offerte par Aquarev Dakar

 

 

Nous avons pu en arriver là grâce à l’équipe. Avec l’agrandissement, d’autres nous ont rejoint. Aujourd’hui j’ai un staff de 15 personnes. J’ai un personnel qualifié que je forme régulièrement. Et quand vous avez le personnel qu’il faut, vous avez tout. Vous pouvez être dans vos activités et arriver juste dans l’après-midi et ça roule. Je ne suis pas là à regarder, parce qu’elles connaissent mes habitudes et mes exigences en matière de propreté, de sécurité et d’hygiène. De ce côté-là, j’ai de la chance. Et je crois que c’est ce qui fait qu’aujourd’hui on est ce qu’on est. 

 

On lit et entend un peu de tout concernant l’exfoliation du visage. Pouvez-vous nous donner votre avis d’experte sur le sujet ? Parlez-nous de son utilité et des différentes techniques.

 

L’exfoliation c’est tout simplement un gommage du visage qui consiste à éliminer par frottements les cellules mortes à la surface de l’épiderme. L’exfoliation désigne la chute d’infimes particules de peau, c’est une technique d’élimination des cellules mortes à la surface de la peau, destinées à faire peau neuve. La peau est ainsi lissée, l’absorption des crèmes et le renouvellement cellulaire sont alors favorisées. Pour ce qui est d’aller en profondeur, on va avoir droit à des procédés plus spécifiques. 

 

 

 

Démêler le vrai du faux en matière d'exfoliation : Entretien avec Chahnaz Alor, propriétaire d’Aquarev Dakar
Exfoliant à l’acide salicylique Daily Microfoliant

 

 

Le gommage du visage c’est tout simple, vous mettez un produit gommant : une crème gommante à  grains ou un gommage enzymatique (NDLR gommage enzymatique = gommage doux contenant des molécules de plantes) ou un exfoliant aux acides de fruits ou des poudres gommantes pour nettoyer les couches superficielles de la peau et la préparer aux soins que vous allez faire.

 

En gros exfoliation égale gommage.

Exactement ! Maintenant y a des esthéticiennes qui font de la micro-dermabrasion. C’est un gommage qui allie les petits grains et la machine. Autrement dit, un appareil sous pression qui envoie des microcristaux sur le visage et qui les aspire ensuite. Et cela permet de gommer la peau un peu plus profondément en enlevant toutes les cellules mortes. Mais l’exfoliation elle-même c’est un gommage du visage.

 

Mais on entend dire que dans l’exfoliation il y a 2 types. D’une part le gommage qui est mécanique et d’autre part l’exfoliation chimique avec un produit….

 

Oui y a le peeling. Les exfoliations chimiques ce sont les peelings. On a les gommages mécaniques et les gommages chimiques qui sont appelés peeling. Le peeling doit être fait par un dermatologue sauf les peelings aux acides de fruits. Ce type de gommage chimique ne nécessite aucun frottement.

Les filles sont des esthéticiennes et ne peuvent utiliser que des gommages aux enzymes de fruits. Ce ne sont pas des dermatologues. Je vous explique. Il y a des instituts de beauté qui proposent des peelings fortement dosés et ce n’est pas du ressort d’une esthéticienne, c’est du ressort d’un médecin. Mes esthéticiennes n’ont pas à les utiliser. L’esthéticienne à la base, a ses connaissances mais elles ne doit pas utiliser des produits chimiques hautement dosés. En tout cas chez nous, on n’en utilise pas. 

 

Ce qui veut dire qu’on ne peut pas envisager de faire un peeling chez nous, par nous-mêmes…

Ah non ! un peeling c’est un produit qui brûle, c’est de l’acide glycolique. Ce n’est pas du tout anodin. On applique un produit qui va venir « brûler » la peau pour lui permettre de peler et de faire une nouvelle couche de peau. Un peeling peut être mal toléré, vous pouvez vous brûler la peau avec. C’est pour cela qu’en général, il est effectué par un médecin esthéticien, un dermatologue ou un plasticien. Une esthéticienne n’est pas à même d’intervenir en cas de brûlure et un peeling vraiment chimique ça peut faire des dégâts sur la peau. Maintenant on vous dit qu’il y a des peelings de 20%, 40%, 60%. 20% c’est faiblement dosé, 40% un peu plus, 60% c’est vraiment plus dangereux. 

 

 

 

Démêler le vrai du faux en matière d'exfoliation : Entretien avec Chahnaz Alor, propriétaire d’Aquarev Dakar
The Ordinary | Solution Tonifiante à l’Acide Glycolique 7% Acide …

 

 

 

En plus on est dans des pays chauds. Dans ces pays, il faut mettre de l’écran total. Pour les peaux dépigmentées, il ne faut pas vous amuser à mettre du peeling encore moins. 

Encore une fois, l’esthéticienne doit rester prudente. En tout cas c’est mon avis en tant que médecin. Maintenant si elles utilisent des produits très faiblement dosés (20% par exemple) y a pas de problème, mais avec précaution. 

 

Qu’en est-il du produit exfoliant qu’on laisse poser sur le visage sans pour autant frotter ?  

Ce sont des poudres gommantes enzymatiques qui font intervenir comme leur nom l’indiquent des enzymes. Ce sont des  produits qui sont plus doux. C’est idéal pour faire peau neuve en douceur parce qu’ils sont moins abrasifs pour les épidermes fragilisés comme les peaux sèches. On laisse poser avant d’enlever avec des disques.

 

Peut-on faire une exfoliation sur son visage tous les jours avec un produit non chimique ? Quelle est la bonne fréquence ? 

Ce qui est recommandé c’est d’exfolier 2 fois par semaine, pas plus. Parce qu’il faut que la peau se régénère. 

 

Certains affirment que le gommage à grains par exemple convient aux peaux grasses, d’autres disent qu’il ne faut surtout pas l’utiliser sur ce type de peau. Quel est votre avis d’experte ? Et quel type d’exfoliant utiliser selon qu’on a la peau grasse, mixte, sèche, sensible ?

 

Le gommage à grains convient aux peaux grasses si les grains sont fins comme de petits grains de sable. La taille des grains détermine en partie l’agressivité ou non du produit. Pour le gommage des peaux sèches en général on recommande les produits enzymatiques qui n’ont pas du tout de grains et qui sont très doux et non irritant pour la peau. Une peau sèche est une peau fragile qui a tendance à rougir rapidement, à être sensible.

 

 

Démêler le vrai du faux en matière d'exfoliation : Entretien avec Chahnaz Alor, propriétaire d’Aquarev Dakar
Bioderma Sebium Gel gommant 100ml – Gommage visage – Peaux grasses

 

 

Certains gommages à grains qui sont très doux peuvent être utilisés sur une peau sèche mais dans ce cas, il faut éviter de trop exfolier. Les gommages qui sont huileux sont plus pour les peaux sèches. Si vous avez la peau mixte vous pouvez aussi utiliser un produit à petits ou moyens grains. Après il existe des gommages qui sont forts d’autres plus doux, il faut opter par ces derniers quand on a la peau sensible.

 

Ça dépend alors des ingrédients contenus dans le produit… ?

C’est ça. Il y a de plus en plus des produits bio et des produits qui sont pensés avec des ingrédients naturels et qui ne sont pas agressifs. On a par exemple de plus en plus de gammes faites à base de pamplemousse, de lavande, de citron, à l’aloe vera et des ingrédients qui calment la peau etc. tout dépend du laboratoire avec lequel vous travaillez et après chaque esthéticienne va regarder le produit qui convient le mieux au type de peau.  

 

Que risque-t-on si on fait mal son exfoliation avec un produit non adapté, ou si on la réalise à une fréquence inadaptée ? 

Si vous en faîtes trop vous allez irriter la peau, ça c’est obligatoire. La surface d’une peau est quand même très fragile, on le voit quand on va au soleil. Quand on prend un coup de soleil on brûle tout de suite. C’est le même principe. Quand on fait trop d’exfoliation on rend sa peau rêche, sensible et vous obtenez les effets inverses recherchés. 

 

Quel est la bonne méthode si on veut effectuer une exfoliation chez soi ? Comment on doit s’y prendre à défaut d’aller voir une esthéticienne ? 

A la maison, c’est recommandé d’ailleurs de faire une exfoliation. Et c’est très simple. Vous vous démaquillez le visage, ensuite vous appliquez une lotion tonique sur le visage. Une fois que vous avez mis la lotion tonique, votre peau est complètement démaquillée. Vous séchez bien la peau avec des mouchoirs jetables. Vous prenez une petite noisette de produit que vous mettez sur le visage, vous laissez poser quelques minutes. Après vous effectuez des mouvements circulaires de manière à gommer votre peau légèrement. Faîtes attention au contour des yeux parce que c’est une zone extrêmement fragile. 

 

Ça c’est si on utilise un gommage qui requiert une action mécanique. Dans le cas où on utilise un produit enzymatique, est-ce qu’on est aussi obligé d’effectuer des massages circulaires avec les mains ? 

Non parce qu’il n’a pas les effets du grain. Pour ce type de produit, après avoir posé, vous utilisez une éponge et vous tamponnez pour l’éliminer. Pas besoin de gommer comme pour les grains, les enzymes agissent tous seuls.

 

Que dîtes-vous aux consommatrices qui ont peur de mettre les pieds dans des espaces comme le vôtre par crainte du tarif ? Est-ce que c’est aussi cher qu’on le pense ? 

Je pense que nous on est raisonnables. Dans mon institut de beauté, je n’ai jamais pratiqué des prix exorbitants. On pratique en respectant l’hygiène, en utilisant de bons produits et avec tout le confort nécessaire. Et on offre des produits qui peuvent convenir à tous les types de peau… Et pour un soin visage, on passe 1H30 sur une cliente.

 

A combien vous faîtes un soin visage dans votre institut ?

Le tarif chez nous pour un soin visage classique d’1h30 c’est 25 000 FCFA. Vous avez le démaquillage, le gommage, le vapo zone, l’extraction des boutons, le modelage et le masque. Le vapo zone c’est la vapeur qu’on met sur le visage pour enlever les boutons, le sébum… Donc on va vous le poser pendant 10 minutes, on va ensuite vous enlever les points noirs, parce que tout le monde sécrète du sébum. Ensuite on fait un modelage du visage qui va durer 15 minutes. C’est un massage pendant lequel on va travailler l’aspect tenseur et se relaxer pendant le soin. Après ce modelage on pose un masque qui va durer 10 ou 15 minutes en fonction du masque utilisé. On vous enlève ce masque et on vous remet une lotion tonique pour finir avec une crème ou un sérum qu’on applique sur la peau. Un bon soin du visage dure 1h30.

 

 

Aquarev dakar

A votre avis, à quelle fréquence devons-nous nous rendre en institut pour un soin visage ? 

Tout dépend de l’état de la peau qu’on a. Nous avons beaucoup de clientes qui ont des boutons et points noirs, qui doivent venir une fois par mois; parce qu’elles ne peuvent pas elles-mêmes s’enlever les boutons ou si elles le font, elles se font alors des taches sur le visage à force d’appuyer. Celle qui n’a pas une peau à problèmes, qui a une peau saine, une peau qui a juste besoin d’être vivifiée un petit peu, ou redynamisée ou redensifiée, si elle vient 1 fois tous les 2 ou 3 mois ça suffit largement. 

Je vous ai parlé de la sécurité et de l’hygiène. Mais il est important que la cliente se sente bien. C’est donc l’accueil avant tout. Une esthéticienne c’est intime. Il faut avoir confiance en son esthéticienne c’est toute la différence. Quand on a confiance quelque part, on reste. 

 

Votre mot de la fin ? 

Vous êtes une entreprise très dynamique. J’ai été agréablement surprise par l’efficacité dont vous faîtes preuve. Vous gagnez à être connu parce que vous vous intéressez vraiment au domaine de la beauté et du bien-être et je pense que les femmes ont besoin de ça. Et les hommes aussi qui de plus en plus prennent soin d’eux. C’est important qu’ils puissent savoir et comprendre ce qu’on leur fait et ce qu’on ne leur fait pas. Vous avez raison et je vous invite à continuer sur cette voie-là. 

Avatar
SHOWHIDE Comments (0)

Comments are closed

Setalmaa

Setalmaa fournit des informations beauté personnalisées et facilite l'accès aux produits en Afrique francophone.