fbpx
Skip to content Skip to footer

Gommage ou peeling : quelle exfoliation choisir pour un teint propre sans prendre de risques ? 

Il y a exactement un an, nous avions rencontré une experte en soins de visage pour parler de gommage et de peeling (exfoliation) dans les détails et en profondeur. Nous avions appris que ces différents procédés étaient très utiles et même indispensables pour une peau belle et lumineuse. Cependant, nous avions aussi noté des risques dont il fallait tenir compte dans le cadre d’un gommage ou d’un peeling. Aujourd’hui nous allons vous guider  dans votre choix de méthode d’exfoliation en vous détaillant les subtilités de chacune d’entre elles.

Asseyez-vous plus confortablement et découvrez ce guide pas à pas.

 

Petit rappel sur l’exfoliation du visage ou comment faire peau neuve ?

De nombreuses cellules mortes s’installent à la surface de l’épiderme. Lorsqu’elles ne sont pas éliminées, elles rendent le teint terne et gris. Elles peuvent aussi être à l’origine de certaines imperfections telles que l’acné ou une obstruction des pores.

Pour enlever le voile terne que ces cellules laissent sur la peau, il faut impérativement passer par un gommage ou un peeling. C’est ce que l’on appelle exfoliation. Cette dernière permet d’illuminer la peau et de rendre plus régulier son grain à travers l’élimination de ces cellules mortes. En effet, laisser ces dernières s’incruster empêche la mise en place de cellules neuves qui vont améliorer l’aspect de votre teint.

Grâce à l’exfoliation (gommage et peeling), vous désincrustez vos pores, laissez votre  peau respirer et la rendez plus fraîche. En plus, en nettoyant proprement votre peau, vous permettez à vos produits de soin de mieux pénétrer par vos pores. Votre peau ainsi purifiée et renouvelée pourra alors absorber plus facilement les soins apportés.

Quelle que soit la qualité ou le prix de vos produits cosmétiques, ils ne seront pas suffisamment efficaces si au préalable, vous n’exfoliez pas votre peau de temps en temps  pour la désincruster. Tout simplement parce que le produit restera à la surface et ne pénètrera pas l’épiderme à cause des cellules mortes qui l’empêcheront d’agir en profondeur. D’où la nécessité d’intégrer le gommage et le peeling dans vos soins.

De plus, l’exfoliation encourage la régénération cellulaire. Un excellent moyen de renouveler votre peau et de lutter contre l’apparition des imperfections.

 

Quelle est la différence entre gommage et peeling ?

Il existe effectivement deux techniques d’exfoliation de la peau : le gommage ou exfoliation mécanique et le peeling appelé aussi exfoliation chimique  .

De ce fait, on dit gommage (exfoliation mécanique) quand on utilise des produits avec des micro grains pour avoir cet effet de grattage sur la peau. Il peut être fait à la main ou avec des gants.

Produit gommant à grains (Photo de Polina Tankilevitch provenant de Pexels)

On parle de peeling ou d’exfoliation chimique quand nous appliquons sur le visage, un acide d’origine naturelle mélangé ou pas avec des ingrédients chimiques et qu’on laisse agir sans frotter.

iamlamode
photos produits peeling (crédit photos: iamlamode)

 

En cosmétique, les acides les plus utilisés sont l’Acide alpha-hydroxylé (AHA) et l’acide béta-hydroxylé (BHA). Ils conviennent respectivement aux peaux sèches et sensibles et aux peaux mixtes à grasses.

 

Quand et à quelle fréquence faut-il faire un gommage  ?

D’abord, il est important de savoir que le gommage vous permet de nettoyer proprement votre peau, de déboucher les pores et de laisser place aux cellules neuves qui la rajeunissent et embellissent votre teint.

Pour les personnes qui ont la peau grasse, il contribue à éliminer l’excès de sébum. C’est un geste préventif qui vous évite d’avoir un teint terne, des boutons et des points noirs.

 

Quand faire un gommage:

Idéalement il est nécessaire de faire un gommage à chaque fois que votre peau accumule des cellules mortes, devient trop grasse et présente des pores atrophiés (bouchés).

Selon votre type de peau, il est possible de faire deux gommages par semaine à un gommage tous les deux semaines. Voici ce qui est le plus recommandé suivant votre type de peau:

A quelle fréquence faut il faire un gommage ?

Pour une peau sèche: un gommage par semaine suffit, pour une peau grasse: un à deux gommages par semaine et si vous avez une peau sensible: un gommage  toutes les deux semaines vous convient largement.

 

Comment faire un gommage efficace ?

photos gommage
frotter pour gommer le visage (pexels-sora-shimazaki)

 

Voici les étapes à suivre pour un gommage qui reste efficace tout en respectant votre peau :

1-   Humidifiez votre visage : avant de commencer le gommage, il faut mouiller au préalable votre visage. Ce faisant, les mouvements que vous ferez sur la peau à l’aide du produit glisseront plus facilement.

2- Appliquez une noisette de soin gommant sur votre visage et commencez à frotter délicatement sur l’ensemble du visage. Il est important d’y aller en douceur en évitant d’agresser votre peau. La zone du contour de l’œil étant très fragile, il faudrait éviter de la gommer. Aussi, si vous avez la peau grasse, accentuez le gommage au niveau de la zone T.

La durée du gommage ne doit pas excéder 5 minutes au risque d’abîmer votre peau.

3- Rincez à l’eau froide pour resserrer les pores ;

4- Faites un soin hydratant : en purifiant votre peau, le gommage lui fait perdre son film hydrolipidique. Il s’agit d’une barrière qui permet à l’épiderme de maintenir un bon niveau d’hydratation. Pour restaurer l’élasticité de votre peau, l’hydratation est obligatoire après le gommage. Vous pourrez soit faire un masque hydratant, soit passer à l’application de votre crème hydratante.

 

Bon à savoir

Il faut garder à l’esprit que faire un gommage sans hydrater la peau juste après, peut causer des boutons d’acné, un excès de sébum, des démangeaisons etc. Par ailleurs, le gommage doit être fait une ou deux fois maximum par semaine. Nul besoin d’aller au-delà. De nombreuses personnes sont souvent tentées de gommer leur visage plusieurs fois dans une semaine ou même quotidiennement. C’est une très grave erreur. En gommant votre peau tous les jours ou trop souvent, vous invitez les imperfections à s’installer sur votre visage. Au pire, votre peau sera sensibilisée et provoquera des irritations. Si vous utilisez un gommant enzymatique, vous pourrez exfolier jusqu’à 2 à 3 fois par semaine, pas plus. 

Astuce : Pour un gommage efficace, utilisez vos mains. Le gant de toilette risque d’absorber le produit et de s’avérer inefficace.

 

Quand et à quelle fréquence faire du peeling (exfoliation chimique)

Au même titre que pour le gommage, le peeling permet d’éliminer les cellules mortes et d’illuminer le teint. Toutefois, c’est un soin visage plus complexe que le gommage et nécessite plus de prudence.

Le peeling consiste en une exfoliation chimique qui se fait à 3 différents degrés.

D’abord, on a le degré superficiel, ensuite le niveau moyen et celui profond.

 

Quand  faire du peeling

Le peeling superficiel est utilisé au même titre que le gommage mécanique, c’est à dire quand il s’agit de nettoyer et d’enlever les cellules mortes.

 

A quelle fréquence faire un peeling

Pour exfolier avec un peeling léger (superficiel), une à deux fois par semaine suffit très largement. Le produit à appliquer contient souvent de l’acide glycolique à hauteur de 10%. Ce type de peeling peut être réalisé avec un produit adapté à votre type de peau sans avis médical.

 

Attention pour le peeling moyen et profond !

En revanche, l’exfoliation chimique (peeling) moyen ou profond est une méthode radicale visant à arracher les peaux mortes de la surface du visage. Elle se fait une à deux fois par an sous la surveillance d’un médecin spécialisé.

 

Comment réaliser un peeling superficiel (exfoliation chimique légère)

peeling et résultat (credit photos: silvére)

 

Contrairement au gommage, le peeling une fois appliqué sur votre peau agit seul. Vous n’aurez donc pas besoin de vous servir de vos mains pour frotter le produit. L’actif clé du peeling qu’est l’acide, agit en profondeur pour procéder au retrait des cellules mortes.

Lisez toujours l’étiquette de vos produits pour savoir à quelle fréquence il est recommander d’utiliser ce produit en particulier.

Quel type d’exfoliation privilégier en fonction de votre type de peau ?

Photos type de peau (crédit by: etnikcosmetic.com)

 

En fonction de votre type de peau, vous ne pourrez pas vous permettre n’importe quel type d’exfoliation. Les peaux sensibles par exemple supportent très mal les gommages à grains qui peuvent être trop abrasifs pour leurs peaux déjà fragilisées. Pour ce type de peau, on préconise plutôt le gommage enzymatique. Cette technique d’exfoliation douce permettra de retirer les cellules mortes de la peau sensible et de raviver son éclat. 

Quant aux produits exfoliants contenant de petits grains, ils sont parfaits pour les peaux grasses. L’exfoliation mécanique est donc tout à fait recommandée pour ce type de peau. Les mouvements circulaires à faire à la main sur un visage humidifié permettront de décoller les cellules mortes. Ils contribueront aussi à activer la micro circulation sanguine. Ce qui par ricochet va permettre la régénération des cellules cutanées. Le gommage à grain convient ainsi non seulement aux peaux grasses mais aussi à celles mixtes et normales.

 

 

Quelles sont les conséquences d’une exfoliation inadaptée de la peau ?

Quelques subtilités du gommage mécanique

L’exfoliation, qu’elle soit mécanique ou chimique est un geste censé améliorer la qualité de votre peau. Il faut la faire de manière très délicate mais surtout avec les produits adéquats pour votre type de peau. Les personnes ayant la peau sensible par exemple doivent bannir les gommages mécaniques. Vous ne devrez donc pas frotter votre visage avec un produit gommant à grains. Les conséquences sur votre peau peuvent être dévastatrices : démangeaisons, blessures, tiraillements, etc.

Même si cette méthode de gommage est plus adaptée aux peaux grasses, ces dernières doivent aussi bien l’effectuer pour éviter de créer des dégâts sur leur épiderme. A titre illustratif, frotter trop fort peut fragiliser l’épiderme et surgraisser cette peau déjà caractérisée par un excès de sébum. Celle-ci risque de s’infecter et de subir une invasion de boutons ainsi que d’autres imperfections.

 

Quelques subtilités du peeling

L’exfoliation chimique (peeling superficiel) mal effectuée n’est pas non plus sans conséquence. Elle peut créer des dégâts si vous ne choisissez pas le bon produit ou si vous ne le testez pas au préalable sur une petite surface du visage. En fonction des caractéristiques du soin peeling, votre peau pourrait y être intolérante. Si vous avez du mal à choisir un peeling superficiel adapté, n’hésitez pas à vous rendre chez un dermatologue. Après étude minutieuse de votre épiderme, il pourra vous prescrire un produit convenable. Si votre peeling ne vous convient pas, il peut provoquer une poussée d’acné, des taches, des brulures, lésions ou des cicatrices très marquées sur votre visage.

 

Pour conclure

Donc en fonction des besoins de votre peau, de sa texture et de sa sensibilité vous pouvez réaliser un gommage mécanique ou un peeling (chimique) superficiel, chez vous. La chose la plus importante est de ne pas abuser ni de l’un, ni de l’autre.

Et aujourd’hui, grâce à vos nouvelles connaissances sur le gommage et le peeling,  vous éviterez  les risques et dommages liés à un mauvais choix d’exfoliant pour votre peau. Choisissez l’exfoliant qui convient le mieux et appliquez-le avec délicatesse.

Si vous avez une peau très fragile ou que votre exfoliant vous fait plus de mal que de bien, n’hésitez pas à aller voir un dermatologue qui examinera votre peau de près pour vous donner les meilleurs actifs et précautions à prendre pour avoir un teint rayonnant sans mettre en danger votre santé.

 

Nous envisageons dans un prochain article, de revenir sur l’exfoliation en vous apportant les recommandations de produits exfoliants chimiques ou gommants selon votre type de peau.

Si cet article vous a intéressé ou aidé, n’hésitez pas à nous le faire savoir en commentaire.

Vous pouvez aussi poser vos questions et nous y répondrons dans un de nos prochains articles.

Nous lisons tous les commentaires pour mieux comprendre vos besoins et vous apporter les meilleurs conseils.